Storytime à Roppongi (Tôkyô) : Mon expérience avec "des chasseurs d'étrangères" (gaijin hunter)




Aujourd'hui, j'ai décidé de vous raconter une anecdote, qui m'est arrivée l'été de mes 21 ans dans le quartier de Roppongi à Tôkyô. Je ne sais pas si vous connaissez le terme de "gaijin hunter"? Ce sont des japonais(es) qui cherchent des relations avec des "étranger(es)". En d'autres termes, qui vous courtisent (en disant ça joliment) uniquement parce que vous êtes étrangère(er) et que vous représentez apparemment "l'exotisme/ la mystérieuse femme occidentale libérée (???)". Bref, exactement le genre d'individus que vous ne voulez pas rencontrer au Japon...

Sauf que voilà,  pour notre première sortie nocturne à Tôkyô, mon amie et moi n'eûmes pas  de meilleure idée que de sortir à Roppongi, un quartier réputé assez craignos, un peu olé olé si vous voyez ce que  je veux dire x)

(j'ai pas pu résister XD)
Ce ne fut qu'une fois arrivées là bas, que nous réalisâmes le genre d'ambiance qui régnait. 
Nous avions dans l'idée de rencontrer des japonais pour papoter autour d'un verre. L'ennui c'est que nous nous faisions constamment harponner par des étrangers bizarres qui voulaient nous traîner dans des bars à chisha ou dans des endroits peu recommandables.

Pas très sereines, nous rentrâmes finalement dans le premier bar qui se présenta, un truc un peu boui boui franchement pas terrible (mais les boissons étaient moitié prix alors ça nous convenait x).  
A minuit, l'ambiance n'était pas au rendez vous, tous les japonais étaient, à l'image de ma journée de JAPD, scotchés au bar et au murs. Mais il était un peu tôt alors, nous sirotâmes  nos bières avant de nous décider à aller dansoter


Bon, c'était de la musique commerciale x)
Un peu plus tard dans la soirée, quand l'ambiance fut enfin de mise, fendant un troupeau de jeunes étrangers pré pubères (désolé, ils avaient une dégaine monstrueuse ^^"), deux japonais se frayèrent un passage vers nous. C'était des archétypes de japonais de dramas, jeunes, mignons, avec de beaux cheveux (ceux que toi quand tu veux les avoir, ça ressemble à rien x), le package quoi ! Appelons les S et J.



Bref, inutile de vous préciser que, nous tombâmes rapidement (dans le panneau) sous leurs charmes, d'autant qu'ils se montrèrent plutôt entreprenants. 
j'ai pas résisté ! *.*
Nous passâmes une très bonne soirée à leurs bras, enchaînant danse sur danse et conversant à base d'anglais et de japonais. Tout était parfait.
Vers 2h du matin, fatiguées, nous décidâmes de rentrer. Nous échangeâmes quand même nos numéros pour se retrouver le lendemain et ainsi faire une petite sortie ensemble. Sur le chemin du retour, toutes émoustillées et excitées (il m'en fallait peu !) par cette rencontre, nous discutâmes vivement de S et J  (précisons, à pied depuis Roppongi, ce qui nous  pris 2 bonnes heures car nous n'avions pas d'argent pour les taxis... bref mortes sur nos lits en arrivant Oo) en pensant au "double date" qui nous attendait (j'avais regardé trop de drama, je l'avoue).
Le lendemain, après une journée tourisme à Shibuya, nous attendîmes S et J devant la statue d'Hachi. 
Vous connaissez l'histoire d'Hachi? C'est le fameux chien qui a attendu son propriétaire décédé devant la gare, pendant une dizaine d'années *.*
Il y avait énormément de monde, mais avec nos têtes d'étrangères, c'était facile de nous repérer x). Les garçons nous hélèrent en premier et, je remarquai rapidement qu'un truc clochait . ils n'avaient pas l'air enthousiastes pour un sou, voire affichaient des têtes de blasés. Ça me refroidit carrément, d'autant que quand nous fûmes les uns devant les autres, il y eût un blanc affreusement gênant ! Je brisai finalement la glace en lançant un :
"Salut !!! On y va?"














=>Petite reconstitution de conversation XD : 
S- Bon, vous voulez allez où ?
E- On a faim, si on allait manger tous ensemble? ^o^
S- Ah, vous voulez aller....... Au MCDO?
E- Euh bin non.... 
S- Au pizza hut?
E- bin non...
S- Au starbucks?
E-.... ><














...Là je commençai à m'énerver. J'avais l'impression qu'ils nous prenaient pour des gourdes d'étrangères qui ne s'intéressaient pas à la culture japonaise et qui ne pensaient qu'à se goinfrer dans des fast foods occidentaux. Merci quoi.
Vexée, je leur répondit en insistant :
E-  "Pas du tout, nous on veut manger des spécialités japonaises ! Vous ne connaissez pas un restaurant?"
S/J:   
"euh, pfffff...."











.....Clairement, ça se sentait qu'ils avaient LA FLEMME, ils ne faisaient aucun effort. Je commençais à sentir anguille sous roche et voyait déjà mon double date digne d'un drama tomber à l'eau T_T.
Finalement, voyant que je n'abandonnais pas avec mes "je veux manger de la nourriture japonaise ><", ils nous guidèrent mollement vers un restaurant. Et là, je vous jure, la scène qui suivit valu son pesant d'or ! O_o
D'une part, S sortit une clope en m'annonçant qu'il n'avait pas faim et qu'il nous attendrait devant le restaurant (bah bien sûr !) et d'autre part, J se mit à fouiller ses poches avant de lancer d'un ton trop faux : "Ah j'ai oublié mon portefeuille !!!!"  

MAIS BIEN SUR ET LA MARMOTTE ELLE MET LE CHOCOLAT DANS LE PAPIER ALU!
Tu parles, j'étais plus que sceptique. Genre il avait oublié son portefeuille. D'autant que son jeu d'acteur mon dieu, il n'aurait pas pu jouer dans un drama pour le coup XD. Bref, agacée je lui lançai "tu plaisantes pas vrai?!". Evidemment, Il fit celui qui ne comprenait pas, et, irritée,  je lui répliquai : "En France, au moins, les garçons sont des gentlemens, ils paient le restaurant aux filles EUX !". Et là, tous deux se mirent à rire d'un air moqueur et me répondirent : "Beh pas au Japon !!!!".

C'en était trop, je ne pouvais plus me les piffer. Excédée, je les regardai un après l'autre (me souvient particulièrement de la tête de S, qui me snobait de toute sa hauteur ) puis, leur aboyai :
-"OK COMPRIS, Vous voulez quoi en fait?"
Et là, S pris son téléphone, sur traducteur puis me le tendit. "ALLER DANS LOVE HOTEL". 

(pas pu résister non plus XD)
Ecoeurée, je leur demandai si ce qu'ils voulaient c'était juste faire l'amour avec des étrangères, et ils répondirent "oui", comme si ça coulait de source et qu'on était des princesses à faire des manières! 

Offusquée, je m'avançai vers eux puis leur lançai : 
 -"Ok, bin allez vous faire f***** !!!!"
Après quoi nous partîmes furieusement et finîmes la soirée dans un karaoke (le bon point de la soirée !). 

Mais bon sang ! J'étais tellement vexée d'avoir été prise pour une fille facile. Même encore maintenant,  je ne comprends pas comment de telles idées peuvent  être véhiculées. Non, ce n'est pas parce que je suis une étrangère que je fais l'amour à tout va... Sérieux quoi ><Soyons clair, ce n'est pas juste le fait d'avoir rencontré  quelqu'un en soirée qui ne cherchait qu'à coucher qui m'ait dégoûtée (en soit ça n'a rien d'exceptionnel !) , mais le fait que ça soit uniquement parce que j'étais étrangère et que ça faisait APPAREMMENT de moi une fille facile. 


Vraiment, faites attention à ce genre d'individus dont l'unique motivation est la perspective de rentrer dans votre petite culotte d’étrangère et qui se fiche complètement de votre personnalité, vos centres d'intérêts, votre culture etc... Tout ce qui compte pour eux c'est que vous soyez étrangère. POINT BARRE. 
Sauf si bien sur, vous vous en fichez et que vous trouvez votre compte vous aussi (si votre but c'est de coucher avec un japonais, sans le connaître, ma foi vous faites ce que vous voulez !!!) . Mais moi, ça m'a écœurée... Je ne dis pas que je suis une vierge marie, LOIN DE LA, mais cette considération de la femme occidentale, m'a plus que dégoûtée. Il y'a un minimum quoi et je ne considère pas l'attribut "étrangère" comme suffisant pour représenter ma personnalité ou mon intérêt...

Bref, après, cette expérience, nous fîmes un peu plus attention à nos fréquentations. Dès que l'on entendait des trucs styles : "ah regarde des jolies étrangères", nous savions à qui nous avions à faire!

Bien sur, je vous rassure, à part ces deux barbots, nous n'avons rencontré que des japonais adorables, donc ce n'est clairement pas la majorité, et heureusement d'ailleurs ! 

J'espère que cette article vous aura plu, c'était plus une story time qu'autre chose, mais je tenais à vous partager mes impressions à ce sujet...

Avez vous eu une expérience semblable? Au Japon ou même dans d'autres pays? N'hésitez pas à partager votre point de vue là dessus ! 

4 commentaires

  1. Des îles Fiji au Fuji-Yama
    Voyage voyage
    Ne t'arrête pas
    Au d´ssus des barbelés
    Des cœurs bombardés

    A quand une adaptation en anime de la Toei Animation ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fini oui XD ??? Alalala...
      Bientôt j'espère :D

      Supprimer
  2. Digne d'un Drama ! Les Gaijin Hunta sont un fléau terrible qui plane sur le monde, mais heureusement que la gardienne céleste Eden est là pour veiller
    sur le monde et érrrradiquer sans aucune forme de procès ces mécréants :p.

    Des îles Fiji au Fuji-Yama
    Voyage voyage
    Ne t'arrête pas
    Au dessus des barbelés
    Des cœurs bombardés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de vrais goujats ! They shall not pass O_O

      Supprimer

Back to Top