L'Assassin Royal, (première époque, 1) : comment s'appeler FitzChevalerie tout en restant classe.)


Ces quelques mois de vacances m'auront permis de finir mon gros pavé de l'été, j'ai nommé l'intégrale 1 de la très célèbre saga "l'Assassin Royal" De Robin Hobb. 
A vrai, dire, j'avais d'abord lu "les cités des anciens", se déroulant dans le même univers et j'avais tellement adoré que je voulais me replonger dans "le monde des anciens". Bref, commencer par l'assassin royal était tout indiqué afin de compléter la chronologie  des événements (évidemment je n'avais pas commencé par le commencement avec "les cités des anciens" pfff!).
Cette intégrale regroupe les tomes suivants : "l'apprenti assassin", "L'assassin du roi" et "la nef de la crépuscule". En version originale: "THE FARSEER : Assassin's apprentice" et "THE FARSEER : Royal assassin". Personnellement je trouve ça quand même plus badass. Je ne comprends pas pourquoi ils n'ont pas rajouté "Le loinvoyant" dans les titres. Faut croire qu'ils n'ont pas trouvé ça vendeur....
Fanart par la talentueuse AlbinoNial
Bien que très prenant, je n'ai pas été autant happé par cet opus que par "les cités des anciens". Ceci dit, j'ai eu du mal à décoller le nez du livre, je l'avoue.
Les éléments du récit se mettent lentement en place, afin que l'on comprenne petit à petit l'histoire des six duchés, le passé du peuple des loinvoyants et encore bien d'autres informations qui composent le riche univers du "monde des anciens". Evidemment, tout ceci sert de background au cheminement du personnage principal : FitzChevalerie (Fitz pour les intimes), de son enfance jusqu'à l'âge adulte.
FitzChevalerie et son petit chien Fouinot par Hanyes
Ce dernier est en fait le bâtard (les bâtards, c'est toujours un gage de qualité!) du prince héritier originel de la famille royale des Loinvoyants régnant sur les Six duchés, j'ai nommé messire Chevalerie (d'où le FitzChevalerie voyez vous). Sa honteuse progéniture est recueillie par un couple de manants (pour faire court) qui l'élèvent jusqu'à ce que ce dernier soit rappelé à CastelCerf, la capitale des Six duchés, pour devenir l'apprenti assassin du Roi Subtil et œuvrer dans l'ombre. 

Bien sûr, tout ne se passe pas comme prévu (je dirai même du début jusqu'à la fin, ce qui m'a donné le même sentiment que lorsque dans Game of thrones tous les gentils Stark se font massacrer gratuitement) et, Fitz doit jouer des pieds et des mains (enfin surtout du poison) pour contrecarrer les plans machiavéliques du prince Royal voulant devenir calife à la place du calife, mais aussi combattre les ennemis du roi : les maléfiques pirates rouges et leur armée de morts vivants.

Autour de Fitz gravitent pléthore de personnages tous aussi intéressants les uns que les autres, notamment Burrich, son "mentor" qui s'occupe de lui de son enfance dans les écuries jusqu'à ce qu'il soit ensuite pris en main par Umbre, le maître assassin du roi. j'ai également adoré le prince servant Vérité, qui, à la mort du père de Fitz, Chevalerie (no spoil, on l'apprend dès le début du roman), prend sa place en tant que prince servant auprès du roi Subtil et finit par devenir étroitement lié avec son "neveu"Fitz. La petite touche romantique du roman est apporté par le personnage de Molly, une jeune villageoise fougueuse, terre à terre et qui ne manque pas de mordant. 
par Solomonvolfovich 
Le gros plus de l'univers se situe dans les "dons" dont sont dotés certains personnages. D'une part, le talent propre à la lignée des loinvoyants : "l'Art" qui leur permet, avec entrainement, de communiquer avec l'esprit, de manipuler celui de quelqu'un ou de le projetter dans quelqu'un d'autre etc... Et puis il y'a "le Vif", un talent possédé par quelques chanceux (ou malchanceux, vu leurs réputations dans le monde des anciens) leur permettant de se lier de manière fusionnelle avec l'esprit d'un animal. Ce talent est à l'origine de nombreuses scènes de dialogues entre Fitz et les animaux avec lesquels il se lie et que j'ai adoré. 
FitzChevalerie par Holoi :3
Alors est-ce que je le conseille? : Oui, fortement, surtout si vous êtes motivé à ensuite enchaîner sur les cités des anciens, que j'ai dévoré en quelques semaines ! 

2 commentaires

  1. Pas le temps de lire malheureusement (je le ferai plus tard,ça oui ^^) mais juste pour dire que j'ai dévoré la saga des aventuriers de la mer de Robin Hobb. Et j'ai le tome 1 de l'assassin royal en attente. Nancy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah moi je me trouve le temps avant de dormir (en général ça fait juste une petite quinzaine de minutes, mais c'est mieux que rien *.*).
      Les aventuriers de la mer sont sur ma liste :p dans la chronologie apparemment ça vient après la 1ère époque de l'AR donc dès que j'ai fini le second pavé je m'y mets :D

      Supprimer

Back to Top