Chroniques d'une étudiante étrangère à Wuhan #4 LA CLINIQUE D ETRANGERS DE WUHAN


Ça fait longtemps que je n'ai pas écrit d'article sur la Chine alors comme je me sens malade comme un chien en ce moment, incapable de réviser quoi que ce soit, je me suis dit que c'était l'occasion d'écrire un petit article à ce sujet. 
Dans les précédentes chroniques je vous avais expliqué qu'il y avait tout un tas de formalités à régler une fois débarqué en Chine malgré que l'on nous attribue un "visa d'étudiant" en France. Du coup, l'université avait prévu de nos balader de ci de là pour régler toute la paperasse. Dans les premières semaines on nous organisa une journée prévu à cet effet direction la clinique pour étranger pour valider notre fiche "physical examination record for foreigners". Vous savez, la fameuse fiche médicale qui m'avait fait suer à remplir. Bref je sentais encore une fois l'arnaque arriver. Oui je suis une française alors je me permets de râler ! Car franchement, déjà qu'en France j'avais crapahuté de spécialiste en spécialiste pour remplir ce fichu formulaire de mes deux, je ne m'attendais pas à refaire la même chose en Chine : Mais quel intérêt de tamponner ce papier par moultes spécialistes français si une fois en Chine on veut "revérifier" notre état de santé?????????!!!!!!!!!

Afficher l'image d'origine
Bref, une fois que notre bus "spécial convoi pour étranger" fut arrivé devant la clinique, pléthores d'étrangers (mais où se cachaient ils dans la vie quotidienne? ) étaient déjà massés devant l'entrée, faisant la queue devant des guichets. Notre responsable nous pria de les imiter, et c'est, sceptique que je m'avançai finalement devant le premier guichet. Là un chinois aussi aimable qu'une porte de prison (certainement de la même famille que celle qui attribué l'eau chaude à la fac -_-') me demanda mes radios etc... Étonnée que l'on me les demande (je n'avais vraiment pas eu l'idée de ramener ma radio des poumons dans ma valise)... je balbutiai que j'avais la photocopie de ma fiche que j'avais donné à l'ambassade où tous les tampons attestaient que tout allait bien. J'ajoutai que j'avais aussi une photocopie de la fiche du docteur qui m'avait fait la radio où il disait que tout était normal mais vu que c'était en français, je savais que ça allait être coton. Effectivement, le gars ne voulu rien savoir et trancha en me tendant un papier où il était coché que je devais refaire une radio des poumons...
Heureusement, j'avais  eu la bonne idée d'emporter mes analyses de sang, ce qui m'évita une piqûre supplémentaire, OUF.
En tout cas je râlai déjà, accompagnées de mes compatriotes étrangers (sauf ceux qui apparemment avaient été informé qu'il fallait tout emporter en chine...). Mon ex se rendit à un étage faire sa prise de sang, je l'accompagnai donc. L'opération se faisait à la queue leu leu devant des guichets ou cinq infirmières faisaient des prises de sang à la chaîne (il était loin le petit fauteuil confo isolé où on fait sa piqûre en France !). Encore une fois ça me donnait une impression hyper glauque de bétail... Ensuite, nous enchaînâmes avec la radio où, consternée, je constatais que l'on me laissa habillée (avec le soutif : ils ont vu quelques choses avec les armatures en fer? LOL) et on m'installa juste devant un appareil très sommaire. Après deux clics la radio fut terminée et on m'expédia rapidement pour faire entrer le mouton l'étranger suivant. Une fois que tout mon "convoi" fut attesté bien portants, on nous ramena à l'université.

Résultat de l'anecdote : N OUBLIEZ PAS VOS RADIOS + ANALYSES quand vous arrivez en Chine avec un visa ayant nécessité une fiche médicale ! 

2 commentaires

  1. ca me rappelle des souvenirs!! l'année dernière pour prolonger notre contrat, nous avons du refaire tous les examens médicaux à Wuhan...finalement j'ai trouvé cela pratique: en une demi heure tout était fait alors qu'en france il avait fallu des rendez vous prise de sang, radio, cardio....pour la prise de sang: c'est vrai que c'est à la chaine mais je n'ai vraiment rien senti, la radio et l'électrocardiogramme c'est vrai que ça sent le pipo....30 secondes à tout casser pour un électrocardiogramme....mais effectivement le pire est quand tu passes a la chaine, hommes et femmes, étranger et chinois à la pesée et que tout le monde a droit de savoir ta taille et ton poids! bonjour l'intimité!! mais bon ça fait des souvenirs! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, effectivement, avec le recul c'est clair que ça fait plein de souvenirs plutôt drôles à raconter xD. Mon grand regret c'est de n'a pas avoir été informé qu'il fallait emporter la radio... Mais j'ai eu quand même beaucoup de mal avec l'ambiance générale du lieu. Bon après, j'ai eu le temps de m'y habituer avec mon année en Chine xD.

      Supprimer

Back to Top