Mon appartement à Tôkyô #2 Les frais, l'emménagement et les photos de l'appartement !!!


(Aparté : j'ai peut-être trouvé un baito lucratif, ce qui veut dire que je pourrais surement acheter un routeur d'ici quelques semaines !!!. J'en peux plus de pas avoir internet T_T . En ce moment j'économise pour acheter mon kimono pour le club de danse traditionnelle (*^*). Quant aux vlogs, euh en arrêt pour une durée indéterminée vu que je ne peux rien uploader sans un internet convenable).

Les frais d'emménagement

Quand je me suis retrouvée de nouveau devant C. san (mon agent immobilier de Waseda), cette dernière m'a annoncé de but en blanc que je n'allais pas aimer la facture d'emménagement. J'ai pris le devis que cette dernière me tendait fébrilement, et le montant final a effectivement été telle une grosse claque (@_@)

Je vais revenir en détails sur certains points.

  • 礼金 reikin : le "cadeau" au propriétaire. Un concept totalement aberrant où cela semble normal de donner un mois de loyer comme ça, cadeau! au  propriétaire. Ah bah c'est hyper lucratif d'être propriétaire au japon, MOI JE VOUS LE DIS.
  • 敷金 shikikin : la caution. Comme en France c'est généralement un mois de loyer. Dans mon cas j'ai dû payer deux mois à cause de ma chatte Lolita. Après tout, il faut bien 72 000 yen pour compenser les "dégâts" causés par un chat… #ironie
  • 家賃 yachin : le loyer. J'ai dû payer deux loyers d'avance, donc forcément ça pique !
  • 管理費 : kanrihi les frais d'entretien des locaux  (et fois deux pour chaque mois de loyer)
  • Ensuite il y a des frais par rapport aux assurances, que l'on paie une fois par an.
  • L'agence de garantie : l'entreprise qui se porte garante de votre personne, à payer aussi une fois par an
  • Et bien sur les frais d'agents, mais dans mon cas, j'ai eu une agente tellement adorable que c'était justifié ^^.

Comme vous pouvez le constater sur la facture, au total j'en ai eu pour 518 888 yen de frais d'emménagement à régler en une fois. Environ 4000 euros (le double de ce que j'avais envisagé avant d'arriver au Japon...)

Je suis ruinée T_T

En comparant avec d'autres locataires vivant à Tôkyô, je peux affirmer que c'est une moyenne ordinaire (sauf que moi j'ai un chat donc c'est un peu plus cher). Si vous envisagez d'emménager au Japon, prévoyez donc un budget confortable d'arrivée.

Une fois l'aspect financier réglé  (RIP économies) C. san m'a convoqué pour m'expliquer le contrat. C'est rigolo car il y 'en a un "simplifié" et un en mode 100% kanji oubliés par la majorité des japonais. C. san m'a en effet précisé que même pour les natifs, c'est la grosse galère pour tout comprendre.

Après avoir parcouru tous les points un par un, elle m'a signalée que je devais appeler trois compagnies différentes pour l'eau, l'électricité et le gaz. J'ai eu une petite pensée à EDF sur le coup. Pourquoi trois compagnies différentes T_T. Je n'étais pas très chaude à l'idée d'appeler, donc une fois revenue à la sharehouse, j'ai tenté une inscription sur internet. Pour l'eau ouf, il y avait un formulaire pour l'activer en anglais, mais pour les deux autres, j'y suis allée à tâtons, c'était tout en japonais… Finalement, je ne savais pas si j'avais réussi à m'inscrire. J'étais perplexe.

L'emménagement !!!

Le lendemain j'avais rendez vous avec l'agence qui s'occupe du logement de mr Tanaka pour la remise des clés de l'appartement. J'appréhendais car je n'avais plus ma C. san pour me traduire et m'expliquer, j'étais livrée à moi-même avec mon niveau de japonais…

Une fois arrivée à Higashi Nakano (la gare proche de mon logement), j'ai galéré à trouver l'agence immobilière. Heureusement, une japonaise est venue à mon secours lorsque je lui ai demandé de l'aide. Finalement l'agence était située dans un étage d'un bâtiment étroit (j'ai toujours tendance à oublier qu'il y a trois tonnes de trucs dans chaque building O_o). J'ai été chaleureusement accueillie par Satô san, qui m'avait fait visiter l'appartement auparavant. Ce dernier m'a installé confortablement autour d'une table, avant de me sortir toute la paperasse qu'il restait à signer. Principalement les papiers d'assurances. Heureusement, Satô san et son sous fifre (un jeune japonais avec une coupe des années 80, il était marrant) étaient très patients avec moi, ils voyaient que je faisais de mon mieux pour comprendre et me faire comprendre. Satô san m'a avoué que j'avais du courage et que ça devait être pénible pour moi. Il était compatissant, c'était encourageant. A la fin des signatures, il m'a demandé si j'avais des questions et des choses qui restaient floues : j'ai sauté sur l'occasion pour leur dire que je ne savais pas si j'avais réussi à ouvrir un compte gaz électricité et cie. En deux secondes, ce dernier a attrapé le combiné et a appelé avec l'aide de son sous fifre les trois compagnies pour demander confirmation!!! J'étais épatée et tellement reconnaissante ! Bien entendu, j'ai quand même dû parler au téléphone pour que les compagnies aient la confirmation que je sois bien "moi" lol. Pour la compagnie de gaz, la dame au téléphone est partie dans des explications de fou auxquelles je ne comprenais strictement rien alors j'ai fini par refiler incognito le téléphone au sous fifre. J'imagine la tête de la dame genre : "euh pourquoi j'ai un homme maintenant au téléphone? *.*"

Une fois que tout a été réglé, j'ai suivi Satô san jusqu'à mon nouvel appartement. Nous sommes d'abord allés saluer Tanaka san, le propriétaire qui vit un étage au dessus. Ce dernier m'a donné un plan du quartier qu'il avait imprimé avec quelques annotations sur les côtés avec ses "préférences" et m'a aussi informé du festival de quartier qu'il y allait avoir. Enfin, il m'a confié des sacs poubelles avec les horaires de dépôt d'ordure. Ah oui parce que les poubelles, ici c'est relou xD. Il faut se lever exprès pour aller déposer ses déchets dans la rue pour que les camions poubelles les récupèrent. Sauf que moi c'est à 9h30 le lundi et le jeudi,  et que comme j'ai jamais cours le matin, ça m'embête de me lever exprès. OUI JE RALE. Enfin maintenant quand j'ai vraiment la flemme j'adopte une technique nulle où, l'air de rien je dépose mon sac d'ordure la veille vers minuit ni vu ni connu xD. Alors que je sais, ça ne se fait pas. MAIS BON j'ai pris en flagrant délit deux trois autres japonais le faire alors zuteuh (*^*).

Sur ces bonnes paroles, Satô san m'a congédié pour s'entretenir seul avec Tanaka san. J'ai donc pris possession de mes nouveaux locaux, ravie. Bon, je n'allais m'y installer que le lendemain matin car il fallait d'abord que j'amène mes valises une par une (LOURD), mais j'étais vraiment contente de constater que l'appartement était IMMACULE. Tout était propre de chez propre, ça se voyait que l'agence de nettoyage était passée.

Satisfaite, j'ai fermé à clé mon nouveau chez moi et suis retournée triomphante à ma sharehouse. Quelques heures après, j'ai fait une de mes valises et me la suis trimballée cahin caha jusqu'à Higashi nakano pour la déposer dans l'appartement. Alors que j'étais en train de galérer pour monter l'escalier avec ma valise, je suis tombée nez à nez avec ma voisine, vraiment adorable, qui m'a illico aidé avec mon fardeau. Elle est trop gentille, dès qu'elle me voit elle me fait un sourire à se décrocher la mâchoire.Après ça, j'ai refait le trajet jusqu'à ma sharehouse, au bout du rouleau (ai fait 3 allers retours ce jour là *.*).

Le lendemain matin, j'ai fait ma dernière valise, et suis partie avec Lolita dans son sac de voyage jusqu'à l'appartement. Ça a été une galère pas possible, j'en ai vraiment chié. En plus évidemment la valise a trouvé son moment pour crever une de ses roues (que j'ai eu le malheur de toucher, ce qui m'a brûlée au 1000ème degré T_T). Heureusement, l'appartement étant tout près de la gare d'Higashi Nakano, mon calvaire s'est vite terminé. ET J ETAIS ENFIN CHEZ MOI. Fini les trajets relous de Komae à Waseda :D ! Et j'étais heureuse pour Lolita aussi…

Par contre je n'avais pas de meuble. Et rectification, je n'ai toujours pas de meuble xD. Sauf le fameux matelas que j'ai acheté à Kinshichô pour me permettre de dormir (je dis fameux car c'est la source d'une de mes anecdotes que j'ai gardé pour un autre article *^* ).

Le lendemain, le monsieur du gaz est arrivé pile à l'heure du rendez vous que Satô san avait pris,donc j'ai pu avoir le jour même, l'eau, le gaz et l'électricité (que je paie tous les mois avec des factures qu'ils m'envoient par la poste au conbini du coin). 


Et pour finir, voici les photos de mon appartement !!! (^_^)

Les photos de l'appartement


l'entrée : le genkan, où il faut enlever les chaussures mais qu'une fois sur trois je zappe par inadvertance T_T.


La petite cuisine toute chou !


la pièce principale avec l'air conditionné et la porte fenêtre vers le balcon (<3)

Vu de l'autre côté : le grand placard :)


La salle de bain (oh sainte baignoire *o*)


Le balcon avec ma vue sur une entreprise de je sais pas quoi (j'ai toujours pas compris ce qu'ils fabriquent mais ils s'agitent toute la journée Oo )

ET VOILA !!! J'espère que mon expérience vous aura été utile ou que vous avez pris du plaisir à lire cette série d'article sur mon appartement au Japon. N'hésitez pas à me poser des questions :3

2 commentaires

  1. C'est intéressant de lire une expérience comme celle-là. En tout cas à travers ton récit, j'ai l'impression que les japonais sont très accueillants ou en tout cas qu'ils essaient d'aider (je ne suis franchement pas sure que l'on en fasse autant en France avec les étrangers...).
    C'est marrant sur la photo de la salle de bain, on dirait que l'évacuation du lavabo se fait dans la baignoire ? lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ^o^
      Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, je ne sais pas si en France on en ferait autant pour un client étranger. Il faudrait interroger les expats en France ^^. En tout cas, je ne m'attendais pas à de telles gentillesses de leurs parts pour l'appartement, ils m'ont beaucoup aidé ! Ceci dit, j'ai aussi été confrontée à des japonais pas du tout aidant, dans les gares ou dans les magasins. Ça dépend de la situation et de leurs motivations xD. Ceci dit dans l'ENSEMBLE si je peux me permettre une généralité, je les trouve bienveillants envers moi. C'est d'ailleurs une des raisons qui font que je me sens si bien ici je pense :)
      Euh oui l'évacuation du lavabo se fait dans la baignoire x)

      Supprimer

Back to Top