ARROW (SAISON 4) : un badguy décevant et du réchauffé (spoilers)

20 novembre 2017Eden
 Pour ceux qui auraient lu mon bilan sur les trois premières saisons (si ce n’est pas le cas, go ici) vous aurez compris que j’avais été enthousiaste à propos de l’arrowverse. Malgré une saison trois un peu plus faible que les précédentes ( imputable à Ra’s et à une fin un peu expédiée), le reste avait su m’emballer suffisamment pour lui décerner un plus qu’honorable 15/20.

Pour cette saison, je ne vais malheureusement pas pouvoir en dire autant car clairement j’ai été déçue sûr bien des aspects :

1) le méchant : Damien Darkh.
On dirait que les scénaristes n’ont pas su quelle direction prendre au niveau de son caractère. J’ai bien aimé le fait qu’il lance des piques d’auto-dérision et de sarcasme de ci de la. Mais à part ça je n’ai vraiment pas compris pourquoi lui. N’y a-t-il pas des méchants plus intéressant dans DC comics et surtout avec un but qui change de d’habitude ??? La franchement….
En fait je regrette que le personnage de Lonnie machin (nom de famille bidonnant pour nous autres français), un badguy brûlé par Thea, n’ait pas finalement été le grand méchant de la saison. Il est tellement plus psychotique que Darkh… 
2) Les personnages qui ressuscitent avec le puits de Lazare. Une fois pourquoi pas, mais deux… Et surtout Laura !!! Ça fait vingt fois qu’elle vient qu’elle part, qu’elle vit qu’elle meurt xD. A la place de son père j’aurais vraiment pété un câble : »c’est bon là je peux faire mon deuil pour de bon où bien ? » Heureusement le puits finit par être détruit, ce qui clos le chapitre des miracles un peu trop fréquents. J’espère vraiment que Lauren ne va pas revenir à la vie. Je ne l’aimais pas alors ça me va XD.
3) Felicity qui devient une girouette avec Oliver alors que ça doit être la seule saison où j’ai vraiment apprécié ce dernier. Le résultat est trop soap opéra like à mon goût. Et pourquoi avoir collé un fils à Oliver??? J’espère qu’il va servir a quelque chose au moins…
4) Les flash-backs. Vraiment pas inoubliables. Oliver qui retourne ENCORE sur Lianyu, comme si maintenant tout le monde connaissait son emplacement.  Et puis l’histoire autour de l’idole et la Russe… Bof.
 
5) Histoire de Diggle et son frère aurait pu être mieux gérée. J’ai bien aimé leurs flash-backs mais pour le reste, je n’ai pas trouvé grand intérêt à avoir fait apparaître le frère de Diggle pour le dégager vers la fin de la saison. Bon, si allez c’était pour que toute l’équipe d’Arrow quitte le navire, compris.
Toutefois, la première partie de la saison offre de bonnes surprises comme l’introduction des Legends of tomorrow grâce aux épisodes cross-over avec la saison 2 de The flash. Cela permet notamment de retrouver Ray Palmer, dans un des rôles principaux. Je n’ai regardé que le premier épisode, que j’ai trouvé plutôt bon, en partie grâce à l’association improbable de héros et de badguy que l’on connait déjà grâce à l’arrowverse.
Il y a également un épisode avec Vixen, une superheroine qui possède un totem lui permettant de se transformer en n’importe quel animal. Plutôt cool. Dans le genre badass on découvre aussi John Constantine par le biais d’un flashback d’Oliver. C’est dommage que la série éponyme ait été annulée car j’ai beaucoup aimé son personnage. J’espère qu’on le retrouvera dans l’arrowverse !!!
 
Et enfin  la relation avec thea et son père fonctionne  toujours aussi bien.

J’espère donc que la série va réussir à rebondir sur la fin de saison vers quelque chose de nouveau avec, je l’espère, un badguy charismatique et une storyline qui ne s’essouffle pas en cours de saison comme ça a été le cas pour celle ci. 
 

12/20

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

SAISONS DE SERIES : AUTOMNE 2017

14 novembre 2017

Article suivant

DEUX MOIS DE VIE AU JAPON : BILAN

24 novembre 2017