LES JAPONAIS SONT GENTILS AVEC MOI ?


Expat' au japon, Featured / dimanche, février 18th, 2018

Introduction

Plus qu’un mois et ça fera six mois que j’ai déboulé au Japon pour réaliser mon rêve. C’est dingue comme le temps passe vite, surtout que j’ai toujours du mal à réaliser ce qui m’arrive. Bien sûr depuis mon arrivée tout n’a pas été rose non plus, (je vous invite d’ailleurs à consulter ma vidéo  où je fais mon bilan de mes 2 mois au Japon pour en savoir plus).  Ca fait un petit moment que j’avais envie de vous parler de mon ressenti général envers mon accueil au Japon par les japonais. C’est quelque chose qui me tenait à coeur, car comme un genre d’hommage à tous les japonais qui m’ont fait développer ce ressenti général de bienveillance en tant qu’étranger (en panique) au Japon.

Constat : Les japonais que j’ai cotoyé/cotoie sont gentils avec moi

Je pourrais écrire un gros pavé sur ce sujet. Déjà en insistant sur la partie « cotoyer » car il est bien évident que je ne pourrais me permettre de qualifier de bisounours une population entière. Généralisation=NOPE. D’ailleurs, je trouve le mot « gentil » tellement simplet que je me permets de rajouter : bienveillant/aidant/accueillant/empathique, adjectifs qui résument beaucoup mieux mon ressenti. Je ne dis pas que tous les Japonais ont été gentils avec moi (encore que, on m’a très rarement répondu ou traitée de façon désagréable, plutôt le contraire même…), mais que la majorité que j’ai rencontré ont été bienveillants à mon égard.

Impossible de ne pas citer plusieurs exemples :

  • Tout d’abord l’histoire avec Tomo, que j’ai rencontré dans l’avion pour Tôkyô, qui m’a aidé alors qu’il me connaissait à peine. (voir mon article sur ma recherche d’appartement pour l’histoire entière 😀) Il m’a fournit toutes ses coordonnées personnelles afin que je puisse avoir un contact Japonais à remplir sur mon dossier d’appartement. Sachant que ce dernier a pris le temps de répondre alors que ma demande était plus que brusque/bancale : « Aide moi, j’ai besoin d’un référent japonaiiiiiiiis« . Je n’aurais jamais cru que j’ aurais une réponse aussi express de sa part, avec des encouragements et des « si tu as un autre problème n’hésite pas à me contacter etc…« . Même si maintenant on ne se contacte plus, sauf pour des occasions comme le nouvel an et cie, il restera une de mes plus belles rencontres au Japon.

  • Tout le staff de mon appartement : propriétaire (et voisins, sauf un, mal embouché xD) qui ne ratent pas une occasion pour me saluer et me demander ce que je fais de ma vie. Le gars qui m’a installé le gaz, qui a pris le temps de taper la discussion sur ma passion pour le Japon, le mec d’Internet, qui se tapait des allers retours de son travail à Higashi Nakano pour m’expliquer comment avoir Internet (armé d’un traducteur et d’un calepin) dont je comprenais un mots sur cinq. L’agent immobilier qui s’est occupé de moi + son sous fifre qui m’ont fait toutes les démarches compliquées en appelant chaque service pour que je n’ai pas à le faire (et à m’expliquer tous les contrats point par point en ne se décourageant jamais devant mes incompréhensions)…
  • N. un host japonais, qui m’a aidé à sortir du quartier Kabuki-chô un vendredi soir à 3h du matin alors que j’étais complètement paumée et que ça craignait en me guidant jusqu’au train.

  • La jeune japonaise de Komae qui a pris le temps d’installer google GPS pour m’aider à retrouver mon chemin à travers le dédale de petites rues jusqu’à ma sharehouse.
  • La dame japonaise qui a retrouvé mon téléphone portable que j’avais laissé, comme une cruche, dans les toilettes et qui a pris le temps d’aller jusqu’au service des objets trouvés (situé dans les bas fonds de la SkyTree), remplir un formulaire afin que je puisse le récupérer. (+ la gentillesse des policiers qui travaillaient dans le service)
  • L’interprête de la clinique où je suis allée faire soignée mon ôtite, qui m’a également guidée jusqu’à la pharmacie la plus proche pour que je puisse récupérer mes médicaments.
  • Mon petit ami Japonais, bien sûr, impossible de ne pas le citer xD.

  • Misuchan, une japonaise tellement mignonne et gentille qui a aidé mon groupe de théâtre à Waseda à faire une pièce rigolote et qui a été la première japonaise à me proposer de sortir. (oui, je ne vous raconte pas le nombre de japonais qu’on peut ajouter sur Line sans que rien ne se passe ensuite. Bon après je suis tellement occupée que je ne prends pas le temps aussi, mais Misuchan a été la première à faire le premier pas).
  • Les employés de mon supermarché local, qui m’aident toujours joyeusement quand je cherche désespérement un produit en particulier u_u

Et bien d’autres….

Souvent quand j’en parle à des japonais, ces derniers me répondent soit :

« nan mais c’est parce que t’es 美人 (jolie) » ou alors « le client est roi au Japon blablabla« .

Ca m’embête car pour ce qui est du premier argument, c’est possible qu’il s’applique (comme dans n’importe quel pays du monde en fait xD), mais comme j‘ai souvent été aidée par des japonaises aussi, ça n’explique pas forcément la chose. Ensuite, je suis plutôt d’accord avec l’histoire qu’au Japon, le client est roi, et qu’on nous accueille toujours la bouche en coeur, mais n’empêche qu’en ce qui me concerne j’ai trouvé que parfois la gentillesse dépassait souvent le cadre du service. J’ai ressenti de la bienveillance et une réelle empathie quant à mon problème/ma question etc, surtout que souvent, ces derniers ne se résument pas à résoudre mon problème, il y a souvent des petites conversations curieuses ou une aide qui va au dela de ce que j’ai demandé. C’est dur à expliquer, mais plus que des arguments, j’ai surtout une sensation de bienveillance qui m’entoure et qui fait que je ne me sens pas angoissée à l’idée d’être confrontée à un problème dans un pays étranger.

Mon ressenti est aussi sûrement dû au fait que m’étant expatriée SEULE, j’ai dû plus que jamais m’accrocher à l’aide de personnes inconnues. Le fait d’être toujours chaleureusement accueillie ou aider fait naître un tel sentiment je pense.

Bien entendu, j’ai aussi parfois été harponnée par des nanpa (kéké locaux on va dire) à Shibuya, envoyer un peu paître lorsque j’ai demandé une information au BIC CAMERA (un magasin de produits électronique). Mais honnêtement à part ces deux exemples, je vois pas. Hum. C’est limite affolant xD.

En tout cas je suis heureuse de vivre mon rêve parmi ces japonais qui m’ont aidé et je profite de cet article pour leur adresser toute ma reconnaissance et ma gratitude !

Partager l'article 🙂

8 réponses à « LES JAPONAIS SONT GENTILS AVEC MOI ? »

  1. Je dois être beaucoup trop cynique mais je ne peux m’empêcher de penser que beaucoup devait avoir un but intéresser si tu vois ce que je veux dire.
    Mais bon après je suis ignorant donc facilement apte à émettre une préjugé dessus.
    Mais que ce soit le cas ou non, il est clair que cette bienveillance fut essentielle pour toi (pour n’importe qui arrivant dans un nouveau pays).
    Ce qui devrait être u comportement plus répandu surtout de part chez nous, qui somme plus propice à accueillir ne serait ce que les touristes à coup de double drop kick…
    C’est rassurant de voir qu’ils t’aident quand tu peux être paumé comme ça.
    Ce qui me rassure d’autant plus ^^.

    1. Peut-être que beaucoup avait un but interessé, mais comme je le dis aussi, ce n’est pas exclusivement la gente masculine qui a des attitudes « bienveillantes » envers moi :). Sinon effectivement je n’aurais pas écrit un tel article haha. Et oui, arriver toute seule dans un pays, tout plein de kanji, c’est vraiment rassurant d’avoir une population aidante ! <3

  2. Je suis heureuse que le contact passe bien là bas :3 Mais je me souviens que tous les japonais que j’avais croisés étaient bienveillants, et ceux qui ne l’étaient pas… Bein je ne m’en souviens plus!
    Je me rappelle de ce contrôleur de train ( ou policier? enfin, un homme en uniforme) qui m’avait complimenté sur mon dessin… Ca m’avait fait tellement plaisir!

    1. Oui, je me souviens en plus <3 !!! Encore aujourd'hui un mec qui voulait me refiler un abonnement de journaux a complètement dérivé de son discours commercial quand j'ai dit que j'étais française et qu'il a vu que je parlais japonais. Il m'a parlé de ses voyages en France et qu'il adorait Toulouse. Et puis finalement il est parti en me laissant un journal en cadeau xD. p

  3. Je suis au Japon depuis un petit moment, et tout ce que je peux dire à ce sujet, c’est qu’ils sont poli et aimable, mais pas forcément GENTIL.
    La différence est que te sourire et t’aider ne veut pas dire qu’ils t’aiment bien, et si c’est le cas ils te le diront probablement jamais.. Ils continueront à te sourire et à te répondre gentiment.
    J’ai découvert que si les japonais peuvent être très gentil à l’extérieur, ils peuvent être aussi très froid à l’intérieur. Donc je conseille de ne jamais se fier aux apparences.

    1. Coucou !!! Merci pour ton commentaire :)je suis d’accord avec toi,être aimable, serviable ne veut pas forcément dire faire quelque chose avec gentillesse. Par exemple, pour le coup du téléphone portable perdu à la Skytree, mon copain japonais m’a dit que la dame ne l’avait pas amené aux objets trouvés par empathie mais par « devoir ». Bien que je sois consciente que l’extérieur ne reflète pas forcément l’intérieur, comme je le dis dans le dernier paragraphe, j’ai souvent eu la sensation que leur attitude à mon égard dépassait un cadre d' »amabilité », mais impossible de le savoir vraiment x). En tout cas, je ressens vraiment une bienveillance sur moi depuis que je suis ici, et j’en suis très heureuse.

  4. Je me souviens d’une fois où j’avais loupé de peu le dernier train pour chez moi et que j’avais du patienter toute la nuit à Ikebukuro. Dans l’ensemble, j’étais plutôt tranquille sauf à vers 2h du matin où un groupe de français sont venus m’embêter et me draguer (Et en pleine nuit, sans personne autour de moi, je faisais pas la fière). Un host m’a gentiment fait un signe de la main pour m’inviter à le rejoindre et il m’a fait comprendre qu’il veillerait sur moi jusqu’au lever du jour.
    Franchement, les japonais sont d’une bienveillance et d’une gentillesse incroyable. Je crois que c’est le seul pays où je m’y sens en sécurité.

    1. Coucou ! Oooh ben on a eu la même expérience de nuit alors x). Ca me fait plaisir d’entendre quelqu’un confirmer mon constat envers les Japonais. Et on se sent vraiment en sécurité comme tu dis (surtout en tant que femme, et puis même les enfants rentrent tranquillement seuls !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *