TEEN WOLF : L’originalité là où on ne l’attendait plus


critique, Featured, Séries / jeudi, avril 26th, 2018

Teen Wolf. Si un jour on m’avait dit que cette série deviendrait un de mes coups de coeur… Avec un nom pareil…

IMPROBABLE.

Tout d’abord mettons nous dans l’ambiance. Générique.

La première fois que j’ai entendu parlé de Teen Wolf, la série en était à ses trois premières saisons et commençait à susciter un égouement certain dans la blogosphère. Seulement, après avoir lu le résumé de la série, je m’étais ostensiblement redirigé sur autre chose. Non, mais, avouez que vous aussi, quand vous lisez juste « Teen Wolf », vous vous dites : « Ouais encore un truc pour ado prépubère, avec vampire loup garou et cie ». Du style : « oh c’est bon depuis cinq ans on nous en pond des tartines de ces histoires ». En tout cas ça ne me disait rien du tout. Et puis un jour, à force de lire des critiques enthousiastes, je me suis décidée à regarder le premier épisode. Je ne peux pas dire que j’ai été happée, loin de là, mais les personnages et quelques scènes rigolotes ont fini par me convaincre de continuer. Après les premiers épisodes (ou devrais-je dire, la première saison?), ça y’est, j’étais embalée.

Ceci dit, je ne vais pas vous mentir et préfère commencer par là : la série regorge de nombreux défauts, notamment des effets spéciaux à pleurer (qui s’améliorent petit à petit, heureusement), des scènes qui tombent, soit dans le cliché, soit dans le ridicule et quelques lenteurs qui mettent à mal certaines séquences. Et je ne parle pas du problème de personnage. On sent clairement que la série ne pensait pas aller là ou elle est allée, et rencontrer un tel succès. Résultat assez typique des séries américaines (sur la selette des « renouvellements ou annulation« ), on assiste à des expériences malheureuses de personnages sous développés ou qu’on tente de faire disparaître sous le tapis par manque d’idée de storyline intéressante. Je pense à : Erika, Boyd, la soeur de Derek dont on a PLUS JAMAIS entendu parler (remarque elle a eu une promotion, elle est devenue la reine Marie Stuart dans la série Reign haha), Braeden, un personnage vide mais videeeee de la série. Et puis y’a ceux qui en ont un peu moins pâti, mais qui se sont fait délaisser malgré tout : Derek, Peter, Deaton… Sans parler de Kira dont je parle un peu plus bas… La première saison cumule les défauts scénaristiques et ne développe pas vraiment d’intrigue « originale ». C’est vraiment la saison deux qui se démarque et qui lance la direction originale qu’assumera la série jusqu’au bout, pour le plus grand plaisir de ses fans.

A mon sens, Teen Wolf fait partie des séries qui ont su prendre des directions risquées mais réussies. Dans le même genre on peut citer The 100, qui démarre également avec un pitch qui fait très léger sur papier mais qui se développe petit à petit vers quelque chose de surprenant, dans le bon sens du terme.

La force de la série réside dans sa capacité à innover, à casser tout le mythe loup garou-vampire et à créer son propre univers tout en ayant sa propre signature humouristique.

Des personnages attachants à l’écriture soignée

Les personnages sont une raison à part entière de regarder la série. Hormis quelques bémols sur certains dont l’apparition et la disparition sont discutables, les protagonistes de Teen Wolf deviennent peu à peu comme une grande famille à laquelle on s’attache.

Scott , le personnage principal est certainement le personnage qui évolue le plus pendant les six saisons que comporte la série. Bien que beaucoup l’ait trouvé tête à claque dans la première saison, je l’ai trouvé au contraire très drôle et finalement très proche de ce que pourrait ressentir un ado lambda. La scène où il rencontre pour la première fois la famille d’Allison est à mourir de rire, je n’en pouvais plus de rigoler toute seule comme une abrutie devant mon écran. J’adore les expressions faciales de cet acteur, il faut lui accorder qu’il a un sourire communicatif. Cette façon qu’il a de sourire béatement à chaque fois que le nom d’Allison est prononcé n’a pas de prix !

En outre, sa relation avec Alison est vraiment très belle et constitue la base de la première saison (Scott loup-garou VS la famille d’Allison chasseurs de créatures mythiques), et restera jusqu’à la saison trois une des storylines majeurs de la série. Loin d’être gnangnan, encore une fois, les scénaristes ont su diriger leur histoire d’amour vers quelque chose de passionnel et de construit, et SPOILERS EN BLANC la mort d’Allison continuera d’impacter Scott jusqu’à la fin de la série.

Bien que dès la première saison, Scott se fait voler la vedette par Stiles, il n’en demeure pas en reste,  grâce à son évolution vers une figure charismatique, forte et bienveillante (notamment avec l’introduction du personnage de Liam dans la saison 4 ! ). Petit Scott deviendra grand alpha.

J’aurais peut-être dû parler de Stiles en premier, mais j’ai décidé de respecter l’ordre d’importance des personnages haha. Je ne sais pas si Teen Wolf a été LE tremplin pour Dylan O’Brian de se faire connaître pour ensuite jouer dans des blockbusters style Le Labyrinthe, mais c’est bien dans cette série que je l’ai connu. Dès les premiers épisodes, Stiles s’annonce comme le « sidekick », le second rigolo de Scott, se tournant lui même en auto dérision comme tel. Stiles a toujours la réplique, la répartie qui fait mouche et qui vous plie en deux à chacune de ses apparitions. Son personnage gagne tellement de popularité au fil des saisons, qu’il détrône complètement Scott en tant que figure dominante du show.

Loin de n’être que le rigolo de service, son personnage est aussi très intelligent, courageux et touchant, notamment dans sa relation avec son père et SPOILERS c’est un des seuls personnages qui reste normal du début à la fin (petit passage en mode kitsune rageur dans la saison 3 mais ça ne compte pas xD). La synergie entre lui et scott fonctionne très bien et aboutie en un genre de « bromance », pas peu repris sur la toile haha (ça reste quand même un show pour les ados/jeunes adultes).

Impossible de ne pas mentionner aussi sa relation HILARANTE à l’origine de pas mal de fanservice d’ailleurs (mon dieu quelle idée d’avoir tapé « stiles et derek » sur google image T_T), avec Derek. Derek, c’est une de ces figures emblématique de la série, qui font que Teen Wolf est Teen Wolf malgré le fait que le personnage soit délaissé dès la troisième saison. Ce qui est totalement cocasse avec Derek, c’est qu’il apparaît tout le temps de nulle part, comme si pendant tout l’épisode il stalkait les personnages et que tout à coup il surgissait en mode « SALUT ». Hormis cet aspect là, ses abdos beaucoup trop montrés et son sourire innocent, les scénaristes n’ont pas su lui accorder un fil rouge jusqu’à la dernière saison. Résultat, ils ont fini par le shiper avec une fille inintéressante (Braeden mon dieu…), et envoyer vagabonder dès que l’occasion s’est présenté. Derek a finalement servi à « amorcer » la série, et à générer quelques intrigues de lancement jusqu’à la fin de la troisième saison. Toutefois, j’ai apprécié SPOILERS EN BLANC sa transformation complète en loup à la fin de la quatrième saison.

 

Dans la famille des Hale, je vais parler de Peter Hale, un de mes personnages favoris. Il fait partie des personnages secondaires qui pointent le bout de leurs nez de ci de là quand la série y voit un intérêt. Ce que j’aime dans son personnage, c’est que toutes ses apparitions apportent leurs grains de sel à la série, grâce à son égoisme et ses sarcasmes. (Et puis il n’est pas déplaisant à regarder). J’ai également apprécié sa relation SPOILERS PERE-FILLE avec Malia, un fil conducteur qui permet de développer leurs deux personnages et de montrer plusieurs facettes de Peter plutôt que de le cantonner dans un rôle de méchant irrécupérable. Finalement c’est quelque chose que la série arrive habilement à mettre en place : une farandole de personnages qui évoluent au fil des épisodes n’étant absolument pas cantonnés à des rôles bons ou méchants. Ce qui fait (quitte à être redondante), qu’on s’y attache. Dans le même genre on a les jumeaux Ethan/Aiden et Deucalion, à la base antagonistes de la saison 3B, qui prennent des directions intéressantes jusqu’à aider Scott de ci de là. Et j’ai du mal à le croire, mais je me suis également mise à apprécier Théo à l’issue de la saison six. Comme quoi, tout est possible dans Teen Wolf x).

Je n’ai toujours pas parlé de Lydia, j’aurais peut-être dû l’introduire avec Stiles, tout comme Malia, mais Stiles est un personnage qui prend tellement de place à lui tout seul qu’il évince les autres haha. Pour moi Lydia est également un excellent personnage, avec une évolution intéressante, notamment grâce à sa nature révélée plus ou moins grâce à Peter Hale dans la deuxième saison. (Les séquences Peter Hale X Lydia sont par ailleurs excellentes esthétiquement parlant ! ). Ses pouvoirs permettent de créer des scènes psychédéliques, qui accentuent l’aspect sombre que prend la série au fil des saisons.

Quant à Malia, je m’y suis également beaucoup attachée, son introduction dans la série se fait de façon fluide, son caractère animal et agressif lui donne toute sa singularité (et génère des situations hilarantes !). Par contre j’ai moins aimé ce qu’ils ont fait de sa relation avec Stiles. Pas convaincue.

Enfinnnn, brillament introduite dans la saison trois, Kira est un de mes personnages préférés . Son arrivée ainsi que son histoire pendant la troisième saison est vraiment trépidente, avec des révélations sur sa nature et sa famille, originales et bien construites.

De toutes façons la saison 3 est considérée comme l’une des meilleures, ce que j’approuve vivement, tant j’ai été passionnée par l’histoire que les scénaristes ont développé autour de Kira et des Kitsune. Quelle bonne idée d’avoir introduit des créatures mythiques japonaises ! Mais quel dommage de ne pas avoir su l’exploiter ensuite… Parce que oui, de ce côté, là, tous les avis convergent : le personnage de Kira se détériore de saison en saison, et ce, jusqu’à ce que les scénaristes congédie son personnage dans les dernières saisons après une storyline vaseuse destinée à expliquer sa disparition. A shame. Son personnage avait tellement de potentiel ! Non seulement caractériellement, mais surtout au niveau de ses capacités exceptionnelles ! Pourquoi ne pas avoir creuser sa nature de kitsune d’électricité ? Pourquoi ne pas lui avoir fait utiliser ses pouvoirs au lieu de la cantonner à un katana, tombant complètement dans le cliché de la japonaise de service ? Et puis, pourquoi avoir fait Scott la laisser tomber comme une vieille chaussette ? C’est tellement râlant de voir un si bon personnage être évincé pour d’obscures raisons… Kira est tellement attachante ! Maladroite, introvertie, mignonne comme tout ! C’est vraiment un gâchis pour le coup…

J’ai déjà cité pas mal de personnages, mais il en manque tellement. Liam, Parrish, Isaac, Jackson, auraient bien mérité un paragraphe à eux seuls par exemple x).

J’ai mis un certain temps à apprécier le personnage de Liam, malgré les situations intéressantes et le nouveau rôle de Scott en tant qu’alpha qu’il permettait d’introduire. Toutefois, j’ai fini par m’y attacher et à potentiellement m’intéresser au fait qu’il y aurait une suite à Teen Wolf avec ce dernier en tant que lead. A voir. En tout cas j’ai été ravie qu’ils fasse réapparaitre, même en tant que guest, Jackson dans la dernière saison, qui avait quitté le show depuis la seconde pour rejoindre la série Arrow. Je ne peux malheureusement en dire autant pour Isaac, qui s’en est allé pour toujours dans la série The Originals, spin off de the vampire diaries. Snif.

Des intrigues originales et une réalisation de qualité

Comme je l’ai noté dans l’introduction, les intrigues dévelopées par Teen Wolf se détachent complètement des attentes qu’on pourrait avoir. Les scénaristes ont décidé de développer une mythologie sous exploitée par des séries centrées  sur les loups garous et tout le bestiaire qui  va avec  pour nous proposer des créatures originales, souvent effrayantes. Ainsi, le pitch de base de la série, _un adolescent qui se fait mordre par un loup garou_ prend des dimensions totalement improbables et imprévues, pour notre plus grand bonheur !

Par exemple, on pourrait s’attendre à une série concentrée sur les histoires de coeur, et même si, elles occupent une petite place dans les intrigues, elles n’empiètent en aucun cas sur la storyline principale. Ce qui est, encore une fois, très inattendu pour ce genre de série à visée adolescente/jeune adulte.

Le gros bémol parmi toutes les saisons reste pour moi la saison quatre, qui se plante en réintégrant le personnage on ne peut plus antipathique de Kate. Alors qu’on est tellement content qu’elle disparaisse à l’issue de la première saison, voilà qu’on nous la ressort du placard, et encore plus agaçante… En revanche les saisons 2 (notamment l’intrigue autour du Kanima), 3B (le nogitsune) et  6A (les ghosts riders) sont vraiment réussies. La saison 5 m’a moins convaincue, je n’ai pas spécialement adhéré aux dread doctors, et leurs expériences, qui ont surtout servies à introduire de nouveau protagonistes à la meute de Scott (bonjour Hayden, Corey et cie !).

La qualité globale des épisodes (hormis certains effets spéciaux) est très bonne, avec quelques scènes visuellement intéressantes et réussies (malgré quelques ralenti TRES dispensables). En outre, étant une série MTV, la  bande originale est excellente et m’a d’ailleurs permis de découvrir pas mal de bonnes musique x).

Enfin, j’ai tout simplement adoré l’écriture des dialogues, avec quelques répliques qui resteront à jamais mémorable dans l’univers des séries. Bien que la série ait un ton qui gagne en drame au fil des saisons, son humour suit la même tendance. Et ça fait plaisir.

Bonus : je voulais aussi vous parlez d’une scène en particulier que je ne me lasse pas de revoir en boucle. La première fois que je l’ai vu, je me suis dit que c’était probablement une des meilleurs scènes que j’ai pu voir dans une série. A chaque fois j’en ai des frissons. Et je ne pense pas avoir été la seule à la remarquer vu que je l’ai directement trouvée sur Youtube. Hop c’est cadeau. Avis aux fans de la série, n’hésitez pas à me dire quelle scène vous avez préféré aussi 🙂

La fin de la série ?

La saison finale est comme un hommage à la série entière. Beaucoup de dialogues ou de situations relèvent du fan service ou d’auto parodie, et ce n’est pas du tout déplaisant. Au contraire, pour une série, qui, comme je l’ai dit regorge de défauts assez flagrants, c’est vraiment drôle que les créateurs jouent sur l’auto dérision pour y mettre un point final. C’est vraiment le genre : « Oui, bah c’était pas parfait, mais malgré tout, vous avez passé un bon moment avec nos personnages et nos histoires non 😉 ? ».

Même si Teen Wolf est bourrée de défauts, elle restera une de ses séries à « valeur affective » que je regarderais toujours avec plaisir <3

Ma note

16/20

Partager l'article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *