CHIBA #3 La plage d’Onjuku et le château d’Otaki


chiba, Featured, Japon / mardi, juillet 24th, 2018

Pour lire les premiers articles à Chiba, c’est ici ~♪  Ubara  et Katsuura Hinamatsuri

Le lendemain matin, le réveil dans la surfhouse fut vraiment exceptionnel. A peine ai-je ouvert les yeux que je me suis précipitée vers la fenêtre de la chambre qui offrait une vue directe sur la plage d’Onjuku et l’océan pacifique. Je n’avais qu’une envie : m’y précipiter ! J’imagine que ça doit être le pied en tant que surfeur de passer son été à surfer et à se réveiller avec une vue pareille (^³^)~♪

Le réveil qui fait plaisir !

D’ailleurs avec Elise nous n’avons pas perdu de temps, et après avoir mangé notre petit déjeuner de fortune et préparé nos sacs que nous avons laissé aux bons soins de nos hôtes, nous nous sommes dirigées vers la plage.

Onjuku

御宿

je pense sincérement, surtout après avoir vu d’autres plages plutôt moyennes, qu’Onjuku possède un très beau front de mer qui constitue certainement un emplacement de choix pendant la période estivale. Surtout lorsqu’on observe le nombre de surfeurs, qui pour le coup étaient là même en ce début de printemps. En revanche, une des choses qui me chagrine c’est le manque de marchands et autres restaurateurs qui permettrait de mettre un peu d’animation. Mais au moins ça reste calme, ce qui est franchement reposant, surtout quand on vient pour se prélasser bercé par le bruit des vagues.

Un surfeur qui marche sur les vagues x)

Ne vous inquiétez pas si je vous bombarde de photos de tripodes, j’ai développé une fascination pour ces trucs depuis que mon prof de géographie japonaise en a parlé en cours (。・ω・。). Me demandez pas pourquoi. En tout cas j’adore cette photo !

Ici une suite de clichés de locaux pêchant aux alentours du petit port de pêche. Sans exagérer, on n’entendait que le clapotis des vagues. C’était d’une paisibilité sans nom ! Magique.

Tranquille émile

Après avoir fait le tour de la plage et du port, nous avons un peu exploré les environs. Nous avons déniché un charmant petit temple qui surplombait le front de mer, et qui encore une fois était calme et désert.

Aller à Otaki avec la ligne Isumi いすみ et les Moomin

Nous avons repris la ligne Sotobo jusqu’à la station Ohara. De là, après s’être un peu baladées dans les environs (et être repassées quatre fois devant le même gars devant la gare, bonjour la gênance ), nous avons changé de ligne pour la compagnie privée Isumi いすみ. Ce fut une excellente surprise de découvrir que cette compagnie opère avec un vieux train qui arbore les personnages Moomin (je ne connaissais pas avant d’avoir pris ce train j’avoue o-o). Et que dire du trajet qui relie les stations ! Les paysages sont magnifiques, on a l’impression d’être à bord d‘un vieux train de campagne acheminant des stations paumées digne d’un manga champêtre (je viens d’inventer cette expression xD). Enfin bref, c’est une très bonne expérience (bien qu’un peu onéreuse, comptez, 500 yen le trajet jusqu’à Otaki depuis Ohara).

Otaki

大多喜

La station d’Otaki affiche fièrement son lieu touristique incontournable : Le château d’Otaki. Apparemment un drama y a été tourné, Sanada Maru, ce qui a rendu les lieux plutôt célèbres :

Pour aller au château, rien de plus simple, il suffit de suivre les fanions qui suivent le bord de la rivière. Une fois au bout, à l’intersection, tournez à droite et continuez l’ascension jusqu’au château.

Le château se dévoile sous la forme d’un musée qui retrace son histoire. La vue du dernier étage est un peu obstruée par les vitres impossibles à ouvrir ce qui est un peu dommage. Pour le fun n’oubliez pas d’essayer l’armure de samurai mise à disposition pour prendre une photo (quelque peu ridicule, qu’on se le dise, mais bon on s’en fou ¯\_(ツ)_/¯).

La saison des sakura était en approche alors nous en avons profité pour prendre quelques clichés  (´・ω・`)

Après le château, nous avions encore pas mal de temps devant nous alors nous avons marché du côté d’un grand parc (à gauche à l’intersection du château). Encore une fois il n’y avait pas foule. Le parc en lui même n’a rien de spécial, mais un petit sentier qui s’aventure dans la nature environnante est plutôt sympa. Ils ont appelé ça « la forêt de l’aventure » mais il n’y a pas de quoi s’alarmer pour autant. Je dirais que la plus grande aventure c’est de se repérer et de retrouver son sentier pour rentrer ! D’ailleurs nous avons été quelques peu déçues de certains points à voir qui n’avaient vraiment rien d’exceptionnels. Personnellement ce que j’ai préféré, c’est le camping niché en plein milieu de la forêt, avec ses petits chalets tout mignons !

Bref, ce n’est pas un lieu tourisitique à voir en particulier, sauf si comme nous vous êtes contraints par le train ou  le bus…

« Attention aux sangliers et aux sangliers ! »

Revenir à Tôkyô

Déjà, premier conseil, ne faites pas comme nous et vérifiez correctement les horaires des bus ! Après avoir marché une trentaine de minutes jusqu’à l’arrêt (un peu paumé, il faut se repérer à l’aide du grand centre commercial, je vous ai mis le plan plus bas des arrêts de bus), nous avons eu la mauvaise surprise de constater que le dernier bus était parti aux alentours de 17h… Bref, nous avons fait demi tour vers un autre arrêt de bus que nous avions repéré devant le centre commercial qui lui permet d’aller jusqu’à la gare de Shinagawa. Nous avons attendu une bonne heure que ce dernier arrive pour rentrer à Tôkyô. Environ 2000 yens jusqu’à Shinagawa. Vous pouvez aussi reprendre le train à la gare d’Otaki et rentrer sur Tökyô, mais nous voulions rentrer au tarif le moins cher possible.

l’arrêt de bus pour Shinagawa
Le plan des arrêts de bus

J’espère que cette série d’articles sur Chiba vous a plu, j’ai un peu traîné à les publier vu que ma connexion Internet rouspète à uploader tant de photos… Il faudrait que j’aille dans un café pour obtenir une meilleure connexion… Mais bon, si vous me suivez depuis mon arrivée au Japon, vous aurez compris que je n’ai que des soucis avec Internet ヽ(`⌒´)ノ

Il me tarde de vous publier les articles sur mon voyage à Sado !

Partager l'article 🙂

2 réponses à « CHIBA #3 La plage d’Onjuku et le château d’Otaki »

  1. Oh la plage d’Onjuku! Je compte la mettre un jour aussi! Tu n’as pas mis le chameau 😉 Je l’aime bien aussi, j’y avais fait du body board un été. Elle est vaste, on peut y faire de longues balades et il y a le plus souvent de beaux rouleaux! Otaki, je connais pas du tout!

    1. Haha, oui my bad xD
      J’aurais aimé y retourner cet Ete pour profiter des vagues, mais finalement je suis allée explorer d’autres plages x)
      Otaki est sympa pour le château, il y a aussi quelques cascades à voir mais éloignées de la ville donc il faut être véhiculée :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *