Expat' au japon featured Journal de vie quotidienne

FEVRIER ET MARS 2019 (journal au Japon) : On adopte un nouveau chat (⁎˃ᆺ˂), j’entre pour la première fois dans un Onsen, Hanami et petit drama Youtube !

Ces deux mois sont passés à une vitesse folle ! Et je me demande bien pourquoi car j’ai eu une routine plutôt plan plan à base de train boulot dodo, ce qui, vous en conviendrez n’a rien de palpitant (´・ω・`). Heureusement j’ai quand même eu l’occasion de sortir par ci par là pour ne pas devenir trop folle à ne faire que travailler et dormir.

Février 平成31二月 :

Franchement il a fait très très très froid (⋟﹏⋞), ce qui a été d’autant plus difficile pour sortir de ma couette le matin. Surtout quand je voyais mon copain s’y emmitoufler dès que je mettais le pied hors du futon (ou devrais je dire, dès que je roulais hors du futon (ヘ_ _)ヘ ). Et oui, les étudiants japonais ont deux bons mois de vacances en février et mars, avant d’attaquer leur nouvelle année scolaire qui démarre en avril sous les fleurs de cerisiers. Pour ceux qui travaillent, ça ne change rien, sauf pour les entreprises qui s’apprêtent à accueillir leurs nouvelles recrues fraîchement sorties de l’Université. Un jour faudrait que je parle de ce système de « shukatsu 就活 » ou les étudiants de dernière année d’université passent le plus gros de leur année à passer des entretiens afin d’avoir une promesse d’embauche pour leur année de remise de diplôme. Tout ça dans le but de devenir shakaijin 社会人 (littéralement membre de la société)  et d’être assuré de rentrer dans le système japonais. Un système que beaucoup de jeunes japonais rejettent, peu désireux de rentrer dans le moule préférant se bâtir leurs propres chemins. D’ailleurs la plupart de mes connaissances japonaises masculines ont snobé le shukatsu pour se lancer dans des activités personnelles diverses. Et je les comprends. Mon copain aussi ne souhaite pas y participer. Enfin bref tout ça pour dire que comme en France, les étudiants japonais ont deux bons mois de vacances pépères (sauf qu’eux ils ont froid o(_ _o) ).

Ci dessous, voici un apercu d’un calendrier de « shukatsu ». Si j’étais un étudiant japonais, il faudrait que je commence à postuler aux entreprises pour avril 2019.

 

Le 14 février, il y a eu la fameuse st Valentin à la japonaise (dont j’avais fait un article que bien sûr vous avez déjà lu n’estce pas ! Sinon, le voilà). J’ai vraiment dû prendre sur moi pour faire une croix sur le romantisme de cette journée, mon copain ne l’étant pas du tout ( allô, Y-a-t-il un japonais romantique au Japon ????(´_ゝ`)) Et me contenter d’un cadeau offert par moi même pour nous deux. A vrai dire, je m’étais dit qu’il envisageait peut être de se rattraper pour White day, car il n’avait peut être pas saisi qu’en France la St Valentin c’était pour les couples (Pas faute pourtant d’avoir exercer sur lieu un softpower à base de séries américaines ou la St Valentin est mise en scène Ψ(`∀´#)ノ).

Le tableau de Starbucks pour la st Valentin !

Mi-février, je suis enfin allée au parc Hanayashiki d’Asakusa pour l’anniversaire de mon copain, et j’ai été plutôt séduite par l’ambiance rétro parc à thème que dégageait l’endroit. Gros coup de cœur en particulier sur la お化け屋敷, maison hantée, qui a réussi à me faire frissonner. Faut dire que même si je suis une fan de film d’horreur, ceux japonais me mettent en PLS. Les femmes avec les longs cheveux noirs là argggg ( ⁰д⁰). Pis j’aime bien le concept de juste évoluer dans la maison librement, je trouve que ça rend l’expérience plus réaliste !

Mars 平成31三月 :

L’adoption de Tanpopo

Le mois de mars a clairement été marqué par l’arrivée de Tanpopo たんぽぽ dans la famille ! Tanpopo, c’est un chat que nous avons décidé d’adopter après l’avoir trouvé le long de la rivière Edogawa lors d’une balade en vélo. Au premier abord, il me semblait malade car il n’arrivait pas à ouvrir les yeux et ces derniers étaient couverts de saletés. Il dégageait aussi une très forte odeur. Nous avons donc entrepris de le nettoyer avec de l’eau, surtout que ce dernier était très affectueux et nous suivait à la trace, malgré les soins un peu brutaux que nous exercions sur lui. Avec ses petits miaulements adorables là x). Au bout d’un moment, nous avons décidé de reprendre notre balade jusqu’au parc Satomi où nous voulions à la base nous rendre. Et là, je vous raconte pas mon déchirement au cœur quand, assise sur le porte bagage du vélo, j’ai tourné la tête et ai discerné tanpopo en train de suivre le vélo clopin clopant au loin, miaulant misérablement. J’avais l’impression d’être dans la scène d’ouverture d’un Disney (T_T).

Finalement au retour, nous sommes repassés par le même chemin. Malgré qu’il fasse déjà nuit, nous avons aperçu un carton abandonné sur le côté et puis plus loin Tanpopo qui n’avait pas bougé. Dans nos têtes ça été le déclic : Tanpopo avait sûrement été abandonné (iДi). Peinés pour lui, après un coup de fil chez un véto, nous l’avons embarqué dans le panier du vélo, enroulé dans le pull de mon copain et nous sommes dirigés à trois vers le vétérinaire. Tanpopo était trop chou emmitouflé dans le pull, d’autant que par je ne sais quel miracle, il ne bougeait pas malgré les trémolos de la route.

Tanpopo dans le panier du vélo, mon copain au guidon et moi à l’arrière sur le porte bagage!

Une fois chez le vétérinaire, nous avons demandé un bilan de santé. La véto l’a examiné puis nous a expliqué qu’il avait sûrement un rhume des chats. Après quoi, elle lui a fait une prise de sang pour testé le FIV et d’autres maladies. A notre plus grand soulagement ce dernier était négatif à tout, ouf ! A vrai dire j’avais peur pour Lolita et il aurait été hors de question pour moi de l’exposer à des risques de maladies. Finalement ne pouvant nous résoudre à remettre tanpopo dans le froid, nous avons pris la responsabilité de l’adopter et de le soigner. Franchement j’appréhendais beaucoup vis à vis de Lolita car cette dernière ne supporte pas du tout les autres chats… Finalement, petit à petit elle en est arrivée à le tolérer dans la même pièce si ce dernier ne vient pas l’approcher (même si elle passe son temps à grogner (´_`)). Aujourd’hui tanpopo va bien mieux même si ses yeux ont du mal à guérir. Et il est très collant, à tel point qu’il pleure quand on le laisse seul dans la cuisine pour laisser Lolita souffler un peu.

Allez zou, photos de Tanpopo dans son nouveau foyer 。^‿^。

j’adore cette photo où on voit Lolita en mission « évitons Tanpopo pour aller jusqu’aux toilettes » xD

Nouvelles de Youtube

Et puis il y a aussi eu la vidéo de ZoeyVideo sur youtubeelle parle ouvertement de mon couple avec mon ex copain. (´゚ω゚`) Pour vous faire un topo, disons que je me suis levée un matin pour aller travailler et pouf avalanche de notifications sur youtube. Des commentaires dégradants pour mon ex et compatissant à mon égard. J’ai été réellement choquée d’être désignée par Zoey, car je n’aurais jamais pensé quelle publierait une vidéo exposant publiquement deux personnes dans une situation aussi intime. Malgré le mail et sa réponse qu’elle m’a envoyé, la pilule n’est pas vraiment passé. Quand j’en ai parlé autour de moi, mes amis m’ont soutenu en disant qu’elle n’aurait jamais dû désigné des personnes publiquement. Ou alors me demander la permission avant. Le problème c’est que j’ai l’impression d’avoir mes souvenirs avec mon ex salis par sa vidéo et une partie de sa communauté qui sont venus me juger, ou devrais je dire, nous juger, moi et mon ex Yudai sans rien savoir de notre vie ou de notre relation. Le portrait que Zoey fait de moi est celui d’une gourde qui ne comprend pas le japonais et qui ne sait pas qu’en fait elle n’est même pas en couple avec son mec. Et mon ex est décrit comme un gaijin hunter qui profiterait de moi et qui accessoirement me trompait dans tous les sens. Toute sa vidéo est basée sur la relation frivole qu’elle a eu avec mon ex il y a plus de six ans. Je n’ai pas compris pourquoi elle ne s’était pas contentée de faire une vidéo sur les gaijin hunter en général. C’est la première fois que je me faisais juger par des inconnus sur un aspect si intime de ma vie et ça a été difficile à encaisser. Et Après, le bon côté c’est que j’ai aussi eu beaucoup de personnes adorables qui sont venus m’encourager et ça m’a fait énormément chaud au coeur, merci à vous d’ailleurs si vous me lisez ღゝ◡╹)ノ♡ . Je vais par ailleurs bientôt passer la barre des 600 abonnés, c’est complètement dingue, il faudrait que je tourne une nouvelle vidéo, j’ai des idées en stock, mais je traine à tourner à cause du travail T_T.

Déclaration d’impôts au Japon !

Aspect très concret vous me direz, mais c’était la première fois que je faisais une déclaration d’impôt à l’étranger et j’ai eu de la chance d’avoir eu ma collègue de travail qui m’a aidé à trouver le site et comprendre comment remplir la déclaration. Je ferai peut-être un article à ce sujet pour éventuellement aider d’autres expatriés paumés les premières années. D’autant que sans le savoir on peut se faire caroter de l’argent par le gouvernement (moi par exemple, ils ont du me rembourser 20 000 yens !).

Voyage à Shizuoka et premier Onsen !

J’étais super contente car Élise, ma partenaire de danse et super amie française est revenue au Japon. Pour fêter son retour, je lui ai proposé de partir en weekend et nous avons donc bricolé un voyage de dernière minute dans la préfecture de Shizuoka, voyage qui sera le sujet de mes prochains articles du blog !

A Atami j’ai réussi pour l’a première fois à rentrer dans un onsen et passer le cap de la nudité ! J’en parlerai un peu plus dans l’article de Shizuoka mais sachez que désormais je suis parée à l’exploration des onsen à travers le Japon, youpi! \(^ω^\)

Les fuck**g allergies au pollen ( ̄ー ̄;

Enfin, le mois de mars a été très difficile en terme de santé. J‘ai chopé des allergies au pollen qui sont extrêmement fortes au Japon qui ont fini par se mêler à un rhume et qui m’ont rendu patraque pendant une bonne semaine. Les médicaments prescrits par le médecin japonais m’assommaient complément et me transformaient en zombie. ça a été vraiment éprouvant de travailler dans cet état là T_T. Heureusement le pire est passé, maintenant j’ai une toux passagère de ci de là. Le kafunshou 花粉症 c’est vraiment une horreur au Japon (・Θ・;)

Danse

Au niveau de la danse d’idole, ça se passe toujours bien, ces dernières semaines nous avons appris la chorégraphie de « massara blue jeans » du groupe cute du hello project.

Il faut savoir qu’à 15 ans j’étais une grande fan de tous les groupes d’idoles du Hello project et je connaissais absolument toutes leurs chansons, dont justement massara blue jean qui m’ambiançait follement haha. Bref j’étais ravie de l’apprendre en cours, et il y aura surement une vidéo de danse sur notre chaîne yaruni que je fais avec Elise (Anko). Au niveau de notre duo de danse, nous sommes également en train de nous entraîner sur une chanson assez ardue du groupe Love=.

Les retrouvailles 😀

Hanami (aller voir les fleurs de cerisiers !)

On a eu les premières floraisons fin Mars à Tokyo, je n’ai pas pris le temps d’aller explorer beaucoup de spots à Sakura, néanmoins je suis allée au Satomi Kouen, un parc proche de mon appartement à Ichikawa. On a fait hanami tout en regardant des spectacles de danse traditionnelle ! Un petit aperçu sur les photos ci dessous !

dig

Eett…. Voilà ! J’arrête d’écrire sinon c’est un roman que vous aurez à lire et je pense que j’en ai déjà perdu la moitié jusqu’ici ! (^▽^;)

On se retrouve dans deux mois (๑>ᴗ<๑)

 

Eden
<p>Expatriée au Japon (Tôkyô) depuis septembre 2017, passionnée par la culture japonaise, les séries TV, les jeux vidéos, la lecture et les animaux :3</p>
http://www.edenhaini.com

4 thoughts on “FEVRIER ET MARS 2019 (journal au Japon) : On adopte un nouveau chat (⁎˃ᆺ˂), j’entre pour la première fois dans un Onsen, Hanami et petit drama Youtube !

  1. Je découvre ton blog aujourd’hui, et j’ai été très touchée par l’histoire de Tanpopo ! C’est vraiment beau ce que vous avez fait pour lui. J’espère qu’il va mieux à l’heure actuelle 🙂

    Je ne manquerai pas de repasser sur ton blog pour lire tes prochaines aventures 😀

    1. Oh, bienvenue à toi 😃
      Tanpopo va mieux mais il a toujours des problèmes aux oreilles 😫. On va peut-être changer de véto car il n’y a pas de changement à ce niveau là. Le pauvre 😞.

  2. Waouhhh, que de choses se sont passées. Tout d’abord : ようこそタンポポ !
    Merci d’avoir partagé les infos de comment ça se passe si tu as un coup de cœur pour un chat abandonné. On voit à quel point il se sent bien, avec Lolita le temps fera bien les choses 👍
    Bonne continuation et ne change rien

    1. Merci beaucoup ça me fait super plaisir ❤️. Lolita a l’air de mieux tolérer tanpopo même si elle feule toujours et lui envoie des coups de pattes quand il fait son stalker sur elle 😅

Répondre à Sophie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top