Critiques anime Critiques séries featured Séries/films

CASTLEVANIA (saison 1 et 2) : Mon énorme coup de coeur d’animation (*≧▽≦)

Il me tardait de vous présenter cette animation adaptée du jeu vidéo éponyme japonais \(T∇T)/. Personnellement, je n’ai jamais joué aux jeux, je connaissais seulement la licence de nom, et je dois avouer avoir commencé la série Netflix sans grand enthousiasme. Et puis dès le premier épisode ce fut le coup de foudre immédiat, j’ai fini la première saison d’une traite (qui ne comporte que quatre épisodes par ailleurs).Je ne m’attendais à rien et j’ai pris une baffe en découvrant l’histoire, l’animation et les musiques (l’OST, mais l’ost quoi ԅ(♡﹃♡ԅ). Les intrigues autour de Dracula m’ont tout simplement passionnés, j’ai adoré sa croisade basée sur sa rancune envers la race humaine, sa passion avec sa femme, sa relation avec son fils. Dracula est un personnage extrêmement charismatique, dont la voix de doublage anglaise est tout simplement parfaite. A vrai dire, comme c’est une animation américaine, la VO est donc en anglais, et non pas en japonais comme je le pensais au départ. J’avais commencé la série en japonais, et force d’admettre que les doublages sont, certes bons, mais sont loin d’égaler les doubleurs américains qui apportent une véritable âme à leurs personnages. Et donc, tout particulièrement Dracula, dont la voix le rend magnétique, envoûtant, : décidément inégalable. Le doubleur, Graham McTavish est par ailleurs l’acteur de Dougal dans Outlander (☉∀☉). Il a par ailleurs gagné un prix pour son interprétation de Dracula en 2017.

"That woman was the only reason on earth for me to tolerate human life!"
Dracula
Castlevania, Season 1: Witchbottle

Au niveau des personnages principaux, le trio incarné par Belmont, Alucard et Sypha fonctionne très bien, surtout Belmont et Alucard qui passent leurs temps à s’envoyer des piques, ce qui apporte une petite dose d’humour à la série.  Souvent, j’avais l’impression d’assister à une succession de cinématiques d’un jeu vidéo. L’aspect très rôle play (Elise qui utilise la magie, Belmont son épée, Alucard en mode vampire) et la progression scénaristique en est directement calquée. On s’attendrait presque à avoir une manette apparaître dans nos mains pour accompagner les personnages dans leurs épreuves et se confronter à de nombreux ennemis avant d’arriver à Dracula.

Du côté des antagonistes, la saison une, centrée sur le clergé et ses dérives se redirige, dans la deuxième saison, sur les autres vampires et les deux généraux de Dracula, deux humains aux capacités de nécromancie effrayantes. Le focus accordé à ces deux personnages m’a beaucoup plu, notamment dans leurs relations avec Dracula, que l’on découvre sous un autre angle, sa relation avec Lisa mise de côté. Les scènes qui m’ont le plus émues et passionnées sont sans conteste celles de Dracula avec Lisa et son fils, Alucard. Il m’a été impossible de rester de marbre, notamment dans la scène finale, dont l’interprétation de Dracula et Alucard m’ont faite pleurer comme une madeleine ╥﹏╥.

J’en profite pour ajouter que Castlevania est une série adressée à un public adulte et averti, vu qu’elle contient beaucoup de scènes violentes et particulièrement gores. Moi j’aime bien alors ça ne me fait rien (bonjour la psychopathe xD), mais voilà, ça ne conviendra peut être pas à certaines âmes sensibles.

Si j’avais un reproche à faire à la série, c’est de ne pas avoir laissé l’intégralité du générique au début de chaque épisodes, qui me mettait pourtant dans un mood épique à chaque épisodes de la première saison. (‘A`)

Du côté de l’animation, je la trouve agréablement fluide (surtout les combats, sont très réussis !), très esthétique, et j’aime beaucoup le design global, très soigné. Comme je le disais plus haut, au début je croyais avoir à faire à une animation japonaise tant les dessins s’en rapprochent.

J’ai eu la sensation que la série avait été faite amoureusement, en peaufinant les moindres détails, que ça soit dans l’animation, que dans les dialogues, les personnages… Pour tout vous dire, je ne trouve pas de défaut à l’animation, j’ai simplement tout adoré, du début à la fin de la deuxième saison.Pendant toute la série j’avais l’impression de voir un film, je considère cette série comme un petit chef d’oeuvre d’animation. Vivement la troisième saison ! 

0 /20
Ma note
Eden
<p>Expatriée au Japon (Tôkyô) depuis septembre 2017, passionnée par la culture japonaise, les séries TV, les jeux vidéos, la lecture et les animaux :3</p>
http://www.edenhaini.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top