Chiba Expat' au japon featured

OEDO ONSEN MONOGATARI (Chiba): Profiter des onsen avec ou sans maillot de bain

Si comme moi, la nudité dans les bains japonais a toujours été une source d’appréhension, plus besoin d’aller chercher plus loin, le parc à thème d’onsen d’Urayasu est fait pour vous !

Bon, je vous dis ça, mais j’ai finalement eu raison de ma pudeur lors de mon dernier voyage à Shizuoka où j’ai réussi à rentrer dans un onsen accompagnée d’une amie. MAIS, si ce n’est pas encore votre cas, je vous recommande chaudement ce resort, situé non loin de Tokyo qui vous permettra de profiter des bains japonais tout en protégeant votre intimité. ET en vous permettant de vous délasser avec votre moitié ou vos amis de sexes opposés.

Au Japon il existe beaucoup de « resort » destiné à passer une journée, voire plusieurs jours à se relaxer et s’amuser dans un seul et même complexe regroupant toutes sortes d’activités. Le but ultime : se sentir aussi détendu que possible. Tout est mis à votre disposition pour que ce but soit atteint : de l’accoutrement décontracté fourni par l’établissement aux zones de siestes en passant par les sauna, zones de jeu style bowling et cie. 

Oedo Onsen monogatari Urayasu, lui, fournit des bains extérieurs ainsi qu’intérieurs particulièrement attractifs. La décoration nous plonge dans l’ambiance  Edo (malheureusement, contrairement à celui d’Odaiba, le choix vestimentaire est restrictif).  Les locaux sont bien entretenus dont les espaces maquillage/séchage de cheveux où tout est mis à disposition pour se pomponner et se refaire une beauté après baignade.  (il y a même des soins pour cheveux et visage gratos!). La décoration des vestiaires est également soigné: les casiers sont tapissés d’illustrations de geisha vraiment très belles. 

Mon expérience dans le parc

Il est lundi et il n’y a pas un chat devant l’entrée du parc; nous sommes ravies (´⌣`ʃƪ) ! (je reste traumatisée de mon expérience dans la piscine publique d’Osaka en plein mois d’août (υ´Д`)). A l’entrée, on se déchausse (je remercie l’employé qui a eu l’idée de mettre un tabouret, car je n’arrive pas à enlever ou mettre mes chaussures sans m’affaler brutalement sur le sol alors que tous les japonais bouclent ça en trois secondes ( ̄ー ̄;). On s’empresse ensuite de mettre nos chaussures dans un casier et puis zou direction la réception pour récupérer les bracelets qui servent de pass général et aussi de porte monnaie électronique grâce aux codes barres intégrés. Certes, bien pratique pour ne pas avoir à se trimbaler le portefeuille et le tremper par mégarde, mais traître car la consommation devient beaucoup trop facile (´・ω・`). Bref, Je brandis fièrement mon code barre de réduction adhérant pour avoir ma réduction à 1000 yen l’entrée puis on déboule dans le grand hall où l’on s’immerge illico dans le japon d’Edo avec ses échoppes traditionnelles et autres décorations d’époque

Au stand des tenues d’usages du resort nous attend un employé qui nous pointe du doigt des tas d’habits pliés soigneusement et nous explique vaguement qu’il n’y a que des grandes tailles ou free size. Après des essayages à l’œil un peu maladroits (l’employé avait tellement l’air agacé de nous voir nous tâter devant les tailles (´_ゝ`)) j’opte pour une free size dans laquelle je me trouve finalement bien à l’aise. En fait c’est limite gênant de se retrouver dans des vêtements si confortable car j’ai l’impression d’être en pyjama en public ^^ ».

Après avoir revêtu nos magnifiques tenues,  nous sortons des vestiaires et nous dirigeons vers les bains extérieurs. Ces derniers sont accessibles depuis le hall principal, ou alors depuis les rotenburo (onsen extérieurs). Là bas, on peut choisir de rester en habit resort ou de mettre les maillots de bains pour profiter pleinement des bains d’eau chaude. 

l’espace des bains mixtes est très vaste, avec une dizaine de bains différents ayant des températures et bienfaits particuliers à chacun. J’ai particulièrement apprécié le petit corridor boisé qui traverse l’espace vers les différents bassins. En outre, il est autorisé d’y prendre des photos !

Après avoir barboté dans chacun des bains, direction l’espèce de paillote centrale pour déguster une bière à la mangue, qui semble faire fureur (je dis ça juste parce que le gars derrière mois a fait le même choix (´ω`*) ) ainsi qu’une kakigoori (glace pilée). N’empêche que la bière était très bonne, même si avec la chaleur j’ai eu un peu mal au ventre à cause de l’alcool. En tout cas, la petite terrasse qui permet d’avoir une vue globale sur les bains est vraiment appréciable, nous en avons bien profité. 

La bière et la glace pilée enfilée, nous nous redirigeons vers les bains pour savourer une dernière fois les différents bassins. Décidément, il n’y a pas foule, nous pouvons même prendre des photos à loisirs en étant les seules deux clampines à l’horizon. 

Vers 18h30 nous avons décidé de mettre fin au barbotage des bains extérieurs pour déambuler un peu dans l’espace intérieur. Parmi les services proposés : de nombreux restaurants, des salles de siestes, de relaxation, une zone manga… Bref, on comprend pourquoi certaines personnes passent la nuit, voire le week-end dans le resort. 

Quant à nous, nous mangeons un petit set de udon/soba puis nous partons vers les onsen féminins. Là-bas aussi c’est l’excitation face à au colossal espace consacrés aux bains aux vertus diverses. C’est également la première fois que je vois s’aligner autant de douches pour se laver avant et après le onsen. On sent vraiment que parfois l’établissement est bondé ! 

Parmi les bains, j’apprécie particulièrement celui dégageant une senteur de pastèque et celui au collagène. Mention spéciale aussi aux bassines privatives. Le rotenburo, à l’extérieur est aussi le bienvenu, d’autant que, la pluie nous rafraîchit le visage alors que le reste du corps reste bouillant ! 

L’expérience s’arrête malheureusement vers 20h30 où nous rentrons un peu à contre-coeur aux vestiaires. Après avoir réglé à la caisse le montant total de nos achats dans le resort, nous prenons la navette gratuite pour repartir vers la station d’Urayasu. 

Si jamais vous êtes de passage à Tokyo, où à Disneyland Tokyo, surtout n’hésitez pas à passer faire un tour au resort. Les bains d’eau chaude japonais sont une des nombreuses choses à expérimenter, et ça serait trop bête de passer à côté par pudeur (comme je l’ai souvent fait…). Les bains mixtes sont aussi une excellente occasion de partager l’expérience avec votre conjoint, en après midi romantique (^ω^). 

Infos utiles :

Tarifs (en anglais)

Réductions principales

  • Ladies day : 1980 yens (mercredi et jeudi)

comprend le prix des serviettes/tenues ainsi qu’un repas.

  • senior day : 980 yens ( mardi et vendredi)

comprend le prix des serviettes/tenues, à partir de 60 ans

  • jour des adhérents (lundi) : 1000 yens

comprend le prix des serviettes/tenues

L'emplacement

Y aller

Eden
<p>Expatriée au Japon (Tôkyô) depuis septembre 2017, passionnée par la culture japonaise, les séries TV, les jeux vidéos, la lecture et les animaux :3</p>
http://www.edenhaini.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top